A la Une !
Accueil >>> Grossesse >>> Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée
Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée

Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée

Pour les femmes qui ne peuvent avoir d’enfants de manière naturelle, il existe différentes méthodes de procréation médicalement assistée. Voici un point sur les techniques de procréation assistée actuelles.

L’insémination artificielle est chronologiquement la première méthode de PMA, mais aussi la plus courante. Simple et indolore, elle est particulièrement utilisée dans les cas d’infertilité masculine ou de perturbations de l’ovulation. Du sperme est simplement introduit dans l’utérus de la femme. Elle peut se faire avec le sperme du conjoint ou, si celui-ci est stérile, grâce à un don de sperme.

La fécondation in vitro est généralement utilisée en cas de troubles de l’ovulation ou d’obstruction des trompes, mais aussi lorsque l’homme possède un nombre insuffisant de spermatozoïdes mobiles. Les ovules et spermatozoïdes sont réunis en laboratoire, dans un milieu favorable permettant la fécondation ; puis, trois jours après, l’embryon obtenu est installé dans l’utérus de la femme. Spermatozoïdes et ovules peuvent être sélectionnés pour leur bonne qualité. Réussissant une fois sur quatre, cette technique entraîne souvent des grossesses multiples, situation qui requiert un suivi particulièrement important ; des tests prénataux non invasifs permettant d’écarter sans danger aucun tout risque d’altération chromosomique du fœtus, comme par exemple les tests Nace et Nace Plus, sont ainsi recommandés. La fécondation in vitro peut être réalisée grâce à des dons d’ovocytes si la femme est précocement ménopausée, si elle est dépourvue d’ovaires ou si elle est atteinte d’une maladie héréditaire. La FIV est effectuée avec le sperme de l’époux et l’ovocyte d’une donneuse, puis l’embryon introduit dans l’utérus de la femme stérile et future mère.

Plus récemment est apparue une nouvelle technique de fécondation in vitro, l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes, ou ICSI. Un spermatozoïde est introduit par micro-injection dans le cytoplasme d’un ovocyte mature au moyen d’une micropipette. Cette technique est le plus souvent indiquée en cas d’échec répété de la FIV classique. Elle est également utilisée si le sperme contient une quantité insuffisante de spermatozoïdes ou s’ils sont trop faiblement mobiles. Un bilan génétique est obligatoirement effectué pour éviter que le sperme ne transmette certaines anomalies des chromosomes.

Ces trois techniques peuvent être couplées avec le MACS (Magnetic Activated Cell Sorting), technique qui permet de sélectionner les meilleurs spermatozoïdes et de garantir leur caractère sain. Ils sont en effet séparés de ceux destinés à mourir. Elle complète de manière adéquate l’ICSI dans les cas de sévère infertilité masculine, pour sélectionner uniquement les spermatozoïdes qui sont morphologiquement les meilleurs pour la fécondation.

Une autre technique permettant de multiplier les chances de réussite d’une FIV est l’embryoscopie, qui consiste à voir sur écran, en temps réel, la division cellulaire de l’embryon sans le sortir de l’incubateur Cela permet de diminuer les manipulations de celui-ci et donc les conditions de culture mais aussi d’avoir des informations plus nombreuses sur lui afin de sélectionner les meilleurs pour mener une grossesse à terme.

Des FIV tardives peuvent être réalisées grâce à la vitrification des ovocytes. Cette technique permet de conserver les ovocytes en les congelant, soit par une congélation lente, soit par une brutale plongée dans de l’azote liquide à -196 °C. Elle offre des chances de grossesse à un âge où celle-ci devient difficile de manière naturelle. Elle permet également à certaines femmes de conserver leurs ovocytes en cas de maladies ou traitements risquant de les détruire (cancer, chirurgies répétées sur l’ovaire…).

Des recherches pour "Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée"

Après avoir recherché sur un moteur de recherche les différentes méthodes d'aide à la procréation chez les hommes, differente manieres de procreation médicale,, don de sperme par méthode naturelle, vous avez lu notre page sur Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée. En êtes-vous satisfaits ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timeline des recherches sur "Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée"

Aucune recherche inscrite à cette heure pour Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer